mardi 20 juin 2017

Les secrets de Brune

Auteur: Bruna Vieira et Lu Caffagi
Editeur: Sarbacane
Collection: Exprim'
Nombre de pages: 86 pages
Prix: 15,50€
Date de publication: 3 mai 2017


Résumé:
C’est bientôt la rentrée et Brune change de collège… Son angoisse grandit à mesure que le jour fatidique approche. À quoi ressemblera sa nouvelle vie ? Son histoire commence… Brune est une adolescente timide et secrète, qui s’interroge sur sa vie, sur le monde qui l’entoure. Ses copains de classes, ses professeurs, sont autant d’énigmes qu’elle peine à résoudre. Comment trouver la clé ?…

Mon avis:

Je lis très peu de bande dessinée (ou album) mais grâce à Sarbacane j'ai eu l'occasion de découvrir Les secrets de Brune et je ne suis pas déçue.

Tout d'abord, les dessins sont magnifiques!! Ils sont très épurés, les couleurs plutôt pâles mais réconfortantes. Il y a quelque chose de doux et malgré la simplicité des traits, ils sont très réalistes.
Mais je ne m'étendrai pas sur la description des dessins, c'est loin d'être ma spécialité.

Il y a finalement peu de dialogues, de texte qui sont souvent des recettes, capture d'écran de messages...



Finalement, comme beaucoup de livres publiés chez Sarbacane, il y a une sorte d'interaction avec les lecteurs. Via des cases à remplir, des dessins à faire, des endroits à toucher ou même des chansons à écouter... 
Nous ne sommes plus face à seulement un livre avec une histoire, mais avec de multiples choses à effectuer, à imaginer. 

Justement, j'ai parfois eu l'impression que l'autrice voulait tellement créer une oeuvre originale que l'histoire a presque été "délaissée":la fin nous donne un goût d'inachevé.  
Je m'explique: peu d'événements interviennent. J'ai plutôt eu l'impression d'apprendre à connaitre le personnage de Brune que réellement suivre ses péripéties.  

Je n'avais pas lu d'albums depuis très très longtemps. Il n'y a évidemment pas de règles ou de limites d'âge, mais je n'en avais simplement pas eu l'occasion. Ce livre m'a pourtant beaucoup plu, j'ai l'impression qu'il est très différent de ceux j'ai pu découvrir quand j'étais plus jeune. Un livre qui s'adresse aux enfants avec bienveillance mais sans les prendre spécialement de haut ni les enfermer dans un moule. 

samedi 6 mai 2017

Appuyez sur l'étoile

Auteur: Sabrina Bensalah
Editeur: Sarbacane
Collection: Exprim'
Nombre de pages: 200 pages
Prix: 15,50€
Date de publication: avril 2017


Résumé:
Quelques saisons ? Quelques mois ? Avril ne sait pas combien de jours il reste à sa mémé avant « d’appuyer sur Étoile ». La maladie est revenue, et ça fait peur.
Mais Avril est prête à tout pour tenter de rendre les derniers jours de sa mémé plus beaux, moins durs. Il faut dire que mémé, ce n’est pas le genre chandail & tisane. Elle a passé sa vie dans les lumières tamisées d’un bar à champagne ; elle a chanté, dansé, aimé plus que d’autres en mille vies ; alors, pas question pour elle de mourir les yeux rivés sur un plafond blanc !

Mon avis: 
Appuyez sur l'étoile est un livre que j'ai eu immédiatement envie de lire, particulièrement parce qu'il faisait écho à des événements personnels. Alors, même si, honnêtement, j'avais quelques craintes au début à l'idée de me plonger dedans, je l'ai finalement lu d'une traite, pendant mon voyage en train. 

Le personnage principal, Avril, est une jeune fille plutôt ordinaire sur laquelle on ne sait que peu de choses. Elle est proche de son père, de sa grand-mère, de son meilleur ami et rêve de devenir coiffeuse professionnelle. Voilà! C'est à peu près tout! On ne sait presque rien de plus à son sujet et cela m'a tout de même manqué. J'ai eu du mal à réellement m'attacher à elle sans connaitre ses traits de caractère. Et d'ailleurs c'est un peu le cas pour tous les personnages du roman. 

Ce qui m'a plu, c'est que le roman n'est pas tourné que vers la mort ou que vers la relation petite-fille/ grand-mère. Avril a une vie elle aussi et d'autres préoccupations.
D'ailleurs, sa grand-mère, certainement le personnage le plus haut en couleurs du livre casse les codes des mamies des histoires d'enfant, elle parait presque plus jeune qu'Avril et ses copines. Je l'ai adorée! Malheureusement on sait peu de choses sur cette mamie et ses amies qui travaillent toutes dans un bar à champagne.

Concernant l'histoire elle-même, je dirais simplement qu'elle peut-être écrite avec trop de pudeur et que finalement peu de risques sont pris. Je m'explique. Durant toute ma lecture, j'ai eu l'impression que l'auteur écrivait avec trop de retenue. La joie, la tristesse, la peur, tout est à la même hauteur! J'ai donc eu du mal à être émue, enthousiaste ou même intriguée avec Avril.

Les très nombreux dialogues constituent une grande partie du roman et ce sont peut-être eux qui ne nous permettent pas de "rentrer" dans la tête des personnages.

Le thème de la mort, associé à une personne chère est forcément présent dès le début, mais peu à peu l'idée se concrétise et inexorablement Avril doit se faire à l'idée de perdre sa grand-mère.
Mais la vieillesse est présente partout, même chez les clients d'Avril qui sont eux aussi des personnes âgées. Elle les connait tous et les adore comme des amis. Mais Avril est jeune!

Elle est jeune, a des envies de jeune fille, des projets plein la tête et même si elle est entourée par des personnes qui ont plusieurs fois son âge, elle reste une jeune adulte proche d'un avenir incertain. Ses études de coiffure sont très importantes pour elle et notammement le concours qui revient à chaque page du livre.

Malgré les quelques points négatifs du roman, je n'ai pu que l'aimer. J'y ai trouvé quelque chose de fondamentalement bienveillant, qui traite d'un événement inexorable, mais finalement beau et plein d'espoir. La maladie, la mort sont difficiles à traverser pour Avril mais grâce à ses souvenirs et ses espoirs, rien n'est trop dur pour elle. Avril est terriblement attachante, non pas spécialement pour son propre caractère mais justement pour son aspect universel.

Bref, une bonne lecture malgré quelques passages un peu longs, mais un beau message, plein d'espoir et qui donne envie de ne jamais cesser d'y croire. 


Vous pouvez également regarder ma vidéo sur ce livre: